Les 7 Meilleurs Programmes de Poker

Qu’est-ce qui sépare un poisson d’un habitué? Qu’est-ce qui sépare un habitué d’un requin ? Et qu’est-ce qui sépare un requin de Phil Ivey?

Ok, dans le dernier cas, c’est probablement quelque chose de génétique, mais les deux autres questions ont une réponse beaucoup plus simple qui vous permettra de gagner sur le casino que je vous recommande: Beaucoup de travail !

Continue reading

Stratégies pour les tournois de poker en ligne

Vous en avez peut-être marre des micros jackpots? Ou peut-être que vous avez joué quelques freerolls de poker et que vous avez eu du succès, ou que vous avez gagné votre dernier tournoi de poker à domicile ?

Maintenant, le potentiel de gains quand on joue des tournois multi-tables du Texas Holdem poker sur la ligue française de poker a de quoi attirer votre attention. Et comme la plupart des choses dans la vie, vous voulez être le meilleur, aussi vite que possible !

Continue reading

Cours de Poker #20 : Influencer le bluff de l’adversaire

Dans les leçons précédentes, nous avons vu les quelques stratégies qui permettent au joueur de maximiser ses profits grâce au bluff. Cette tactique de jeu fait toute la différence entre les joueurs serrés et les joueurs larges. Une partie contre des joueurs serrés, vu qu’ils ne bluffent que très rarement, vous sera plus profitable qu’une partie au jeu large. Pour être parfaitement rentable, la stratégie du bluff doit être maniée avec précaution. Tout d’abord de votre part, puisque vous devez doser la fréquence de manière à ce qu’elle vous rapporte le plus possible. Mais il faut aussi gérer le bluff des adversaires, pour qu’il ne vous vole qu’un minimum de jetons.

Continue reading

Cours de Poker #19 : Le bluff et la théorie des jeux

Contrairement à ce que pourrait laisser penser son intitulé, la théorie des jeux est tout autre chose : c’est en fait une méthode mathématique pour faire un choix dans les décisions stratégiques à prendre. Elle permet de savoir quelle sera la meilleure action face à un adversaire qui adopte les meilleures actions lui-même (elle ne peut donc pas être utilisé dans votre cas si vous savez que le joueur adverse est novice ou peu chevronné, par contre elle est utile face à un joueur très expérimenté et meilleur ou égal à vous). On peut s’en servir dans tout les domaines : l’économie, le commerce, les relations internationales, le social, les stratégies militaires… et en ce qui nous concerne, au Poker.

Continue reading

Cours de Poker #18 : Définitions et utilisation du bluff dans une partie de poker

De tout temps, depuis que le Poker fait vibrer des millions de joueurs dans le monde, on a vu le bluff avoir dans la partie une importance capitale, jusqu’à retourner les situations les plus évidentes. Lors des tournois, le bluff est omniprésent. En bluffant, l’outsider peut devenir favori, et vice versa. Il ne fût pas rare d’observer des parties où le joueur apparament favori se laissait entraîner dans des séries de mises par un joueur adverse, qui va parfois pousser les enchères jusqu’à faire presque tapis. A la finale des WSOP de 1978, Addington, le favori, avait suivi Baldwin jusqu’au quasi épuisement de ses jetons. Finalement sûr que ce dernier ne bluffait pas, Addington a préféré jouer la carte de la prudence et a jeté les siennes. Le jeu de Baldwin n’avait au final aucune valeur, même avec le flop. Le supposé outsider a pu donc récupérer une large partie des jetons du favori et s’est vu sacré, quelques tours plus tard, champion du monde de Poker.

Continue reading

Cours de Poker #17 : L’importance de la position dans le tour de parole

Au long des leçons précédentes, que ce soit pour inspecter par exemples les aspects de la carte gratuite, de la relance ou encore de la check-relance, la position dans le tour de parole était, pour chacun des éléments, un facteur important qui avait ses conséquences dans le déroulement du coup. Son importance dépend aussi de la variante du Poker à laquelle vous jouez.

En effet, que ce soit en Hold’em, en Nullot ou en Poker fermé, les positions des joueurs sont définies à l’avance selon certains critères invariables (par exemple, le premier à parler est toujours celui qui succède le dealer). En revanche, dans d’autres variantes comme le Stud à 7 cartes par exemple, votre position dans le tour de parole n’est pas définie à l’avance. Cet élément est donc plus particulièrement important dans les variantes telles que le Poker fermé ou le Texas Hold’em.

Continue reading

Cours de Poker #16 : Apprendre à jouer large et jouer serré

Qu’est ce qui caractérise ces deux modes de jeu? Tout d’abord, le joueur large joue beaucoup de coups, il tente sa chance sur la majorité des pots, même avec une main faible ou qui a peu de chance de remporter l’abatage. Le joueur serré, à l’inverse, ne tente la manche que si sa main vaut vraiment le coup.

Il se couche souvent, sans laisser à sa main l’occasion de s’améliorer pendant le reste de l’abattage. L’idéal pour un joueur reste de se situer entre les deux, sans partir dans les extrêmes du jeu totalement serré ou totalement large. Pour ce faire, certains éléments de la partie déterminent le type de jeu que le joueur de Poker doit adopter.

Le premier élément déterminant est le comportement des joueurs adverses. Pour mieux comprendre, il faut vous mettre en situation. Prenons l’exemple d’une partie à ante moyen. Si vos adversaires jouent large, vous devez jouer serré, et inversement.

Continue reading

Cours de Poker #15 : Sous-jouer sa main ou comment jouer Slow Play

Aussi appelé « slow play », le fait de sous-jouer sa main au Poker consiste à jouer comme faible une main en réalité bien plus forte, pour induire en erreur les adversaires et leur soutirer un maximum de mises aux tours d’enchères suivants. Cela peut être exécuté via plusieurs actions, dont les plus courantes sont de checker si les autres joueurs ont checké et de se contenter de suivre si l’un des joueurs a ouvert. Se limiter à suivre l’action des autres joueurs ne leur donne aucune information sur votre main. Ils n’ont donc aucune idée de sa force. A l’inverse de la check-relance, le slow play n’a pas pour but de bouter les adversaires hors du coup.
Bien au contraire, lorsque vous sous-jouez, votre intention et de les maintenir dans le coup pour leur soutirer le plus de mises possibles. Si vous voulez être sûr de remporter ces mêmes mises en sous-jouant, il faut bien évidemment que votre main soit de très forte valeur.

Continue reading

Cours de Poker #14 : Check-raiser, ou comment user de la check-relance

Les techniques de jeu qui consistent à checker-relancer ou à sous-jouer ont pour but de dissimuler une main de forte valeur en la jouant comme une main faible. Ce sont pourtant deux concepts qui se manient de façon différentes. Checker-relancer revient à checker, et si un adversaire ouvre, à relancer son ouverture ; tandis que sous-jouer consiste à dissimuler sa main dans le sens où l’on ne donne aucune information sur sa valeur, le plus souvent cela revient à checker puis à suivre s’il y a une ouverture ou à suivre tout simplement. La main sous-jouée doit être généralement de plus forte valeur que celle que vous checkez-relancez, car en sous-jouant, vous donnez aux adversaires plus de chances de vous battre (en leur offrant une carte gratuite notamment). Cette leçon de poker se centrera sur le principe de la check-relance (ou check-raise), et nous verrons plus en détails le slow-play dans celle qui suivra.

Continue reading

Cours de Poker #13 : La relance

Souvenez-vous du théorème fondamental de Sklansky, qui expliquait que pour gagner au Poker, il fallait pousser l’adversaire à jouer de la façon inverse qu’il le ferait s’il avait connaissance de vos cartes. Pour ce faire, différentes attitudes sont préconisées. La relance est l’une d’elles. Cette leçon expliquera en profondeur les objectifs de la relance, ainsi que son étroite liaison avec la théoreme fondamental du Poker. Pour simplifier la chose, nous résumerons en sept points les raisons pour lesquelles un joueur relance une mise : pour faire sortir un maximum d’adversaires, pour bluffer, pour faire grossir le pot, pour se renseigner sur le jeu des joueurs adverses, pour obtenir une carte gratuite au tour suivant, pour éliminer les mains plus basses si vous n’avez que la deuxième meilleure main et pour éliminer les supérieures si une main à tirage se manifeste. La leçon entière consistera à analyser, en profondeur et point par point, tout les objectifs de la relance pré-cités.

Continue reading